maison isolation

Guide de l’isolation de la maison

Quelle isolation pour votre maison ?

L’isolation est l’un des modes les plus opérants pour réduire votre consommation d’énergie et faire profiter au particulier, sur du long terme à des avantages.

En outre, il existe un grand nombre d’options à choisir, en fonction des besoins spécifiques de l’utilisateur comme bien isoler l’espace, les matériaux de choix et surtout votre budget.

Le rouleau ou matelas isolant est l’un des modes les plus utilisés pour l’isolation d’une maison. Les nattes sont faites de matériaux fibreux et souples comme la fibre de verre, de plastique ou de fibres naturelles. Les rouleaux sont disponibles dans une grande variété de tailles et peuvent être découpés en fonction des exigences spatiales typiques.

La technique du bourrage, très appréciée

Les bourrages entrent aussi dans les variantes d’isolation. Avec une couverture isolante une face ou double côtés, on peut servir un but précis qui peut s’étendre du feu à réduire l’humidité. La facilité d’installation permet aussi à l’isolation de bourrage d’être plus viable.

Une autre alternative populaire pour l’isolation de votre maison se traduit sous la forme d’un soufflé dans l’isolation. Comme son nom l’indique, de minuscules particules de matériau isolant sont soufflées dans l’espace qui doit être isolé. L’avantage majeur de l’isolant soufflé réside dans le fait que l’isolation peut être installée de manière efficace, sans perturber la structure existante en aucune façon.

Tous les attributs de ce dernier, font de lui un choix idéal pour l’isolation des bâtiments anciens ainsi que pour l’isolation de nouvelles habitations qui ont besoin d’un changement ou d’un complément d’isolation.

Les matières employées pour soufflé dans l’isolation s’étendent de la cellulose, la laine et la fibre de verre à beaucoup plus. Cette technique est aussi plus environnementale puisque tous les isolants utilisés sont des produits recyclés.

 

retrouver sa data

Quand faut-il changer de disque dur et comment récupérer ses données ?

Un disque dur ne dure pas éternellement. Et lorsqu’il tombe en panne, pour mille et une raisons, la première chose à laquelle l’utilisateur pense souvent est de récupérer ses données. Mais comment savoir quand il faut en changer ? Et comment sauvegarder vos données et documents en cas de problème ?

Le disque dur, à quoi ça sert ?

En des termes accessibles à tout débutant en informatique ou simple utilisateur de PC, le disque dur constitue une sorte de mémoire de votre ordinateur. Il stocke vos données, aussi connues sous le terme technique bits et lorsqu’il fonctionne bien, vous ne risquez pas de perdre vos documents. Il les conserve en tout temps, même quand l’ordinateur est éteint. Il ne sert pas uniquement à entreposer des fichiers ou logiciels, il abrite aussi votre système d’exploitation. Et justement, afin que votre matériel fonctionne dans les meilleures conditions compte tenue de l’importance de la quantité de données qu’il recueille, il est recommandé d’utiliser un autre disque dur. Le premier hébergera le système d’exploitation et le second, les données et logiciels en tout genre. Cela permet notamment de sauvegarder ces derniers, lorsqu’un problème survient au niveau du système, risquant de les corrompre ou de les effacer.

Quand faut-il changer de disque dur ?

récupérer ses données

Comme le disque dur peut tomber en panne, il est recommandé d’en utiliser un nouveau afin de mieux préserver vos données dans les situations suivantes : vous faites appel à des programmes nécessitant un appareil plus puissant ; vous voulez avoir un disque dur avec un débit de lecture et d’écriture important, car vous voulez travailler plus rapidement ; vous voulez stocker plus de données. Un disque dur dit de haute performance présente alors une capacité et une mémoire cache plus élevées.

Comment récupérer vos données en cas de problème de disque dur ?

Même lorsque vous utilisez un disque dur de haute performance, celui-ci n’est jamais à 100 % à l’abri des pépins. Quel que soit alors le type de matériel utilisé, en cas de problème, plusieurs solutions sont proposées afin de préserver vos données. Commencez par ôter votre disque dur de votre PC et branchez-le à un autre ordinateur. Sinon, installez-le sur le bureau de vote PC en tant que disque secondaire. Puis, passez à la copie des données sur un autre disque, lorsque son contenu est accessible. En cas d’échec, utilisez un logiciel de récupération. Celui-ci doit être installé ailleurs que sur le lecteur cible, afin d’éviter de perdre pour de bon les données que vous tentiez de sauvegarder.

travailler dans l'informatique

Débuter comme designer

Designer freelance, les étapes pour bien débuter dans ce secteur

Débutez dans le domaine du design freelance nécessite une grande flexibilité puisque vous ne pourrez compter sur personne. Ce métier nécessite non seulement un important investissement personnel, mais aussi une grande capacité d’analyse, d’autonomie et de créativité. Cependant, il existe différentes étapes pour bien commencer dans ce milieu.

travailler dans l'informatique

Outre les formalités administratives, notamment le choix du statut et la définition de l’activité, il faut passer par les étapes qui vous permettront de créer votre notoriété. En effet, pour trouver des clients, vous devriez commencer par la prospection. Différents outils sont mis à la disposition des personnes souhaitant travaillées en freelance afin de faciliter leur recherche. Une autre étape à ne pas négliger c’est la veille la veille pour réussir à percer dans l’emploi informatique. Tout le monde sait que cette étape est indispensable pour percer dans le secteur et de ne pas rester à la traîne. C’est pourquoi, il est conseillé de suivre les actualités liées au métier auprès des blogs et des sites spécialisés.

Au cours de votre réalisation, vous aurez aussi besoin de rester en contact avec votre client, afin de trouver les accords parfaits pour la conception du projet. Des outils avec des interfaces simples à utiliser sont mis à la disposition des clients et des webdesigners afin de simplifier leur communication tout au long du travail.

carottes

Amoureux des légumes, prenez plaisir à les manger !

Vous aimez par-dessus tout les légumes et vous désirez en manger à volonté ? Excellents pour la santé, les légumes sont aussi bien indispensables pour les plus jeunes que les adultes. Voici quelques explications qui vous feront manger davantage de légumes.

Pourquoi les légumes sont-ils bons pour notre organisme

Les légumes ont la particularité de ne pas contenir beaucoup de matière grasse. Idéal donc pour ne pas accumuler les stocks de graisse dans notre corps et pour ne pas prendre du poids. De plus, tout comme les fruits, les légumes apportent à notre organisme des fibres végétales ainsi que des vitamines, mais également des sels minéraux.

Ces nutriments sont nécessaires pour lutter contre le processus d’oxydation des cellules. En effet, le stress oxydatif endommage les cellules de l’épiderme, mais également celles se trouvant sous la peau. Les nutriments contenus dans les légumes luttent activement contre le vieillissement des cellules et maintiennent ainsi le corps en bonne santé.

Les nutriments contenus dans les légumes renforcent également les défenses immunitaires, tonifient les tissus musculaires, rendent les os plus solides, améliorent la vue, etc. La recette aux lentilles peut être excellente.

Quels sont les légumes à privilégier pour la consommation ?

Les spécialistes de la diététique et de la consommation préconisent de manger cinq fruits et légumes par jour. Ces derniers peuvent être mangés crus ou préparés. Et les légumes dans les recettes, ce n’est pas ce qui manque…

Ainsi, vous pourrez concocter chez vous des gratins, des salades, des tartes, des potages, des tourtes, faits à base de légumes. Ces plats peuvent être consommés à n’importe quelle saison.

L’avocat, l’artichaut, le chou vert, l’ail, la carotte, les épinards, les haricots verts sont entre autres les légumes dont la consommation est fortement conseillée.

 

 

alarme-maison-sans-fil

Tout savoir sur l’alarme sans fil

Avant d’acquérir un système d’alarme sans fil, il est important de connaitre son mécanisme et les éléments qui le composent. Vous serez ainsi assuré de trouver un modèle qui répond conformément à vos attentes. Comme il est clairement indiqué sur des plateformes dédiées telles que http://www.alarme2maison.com, la connaissance de ces éléments permet un choix judicieux et sécuritaire.

alarme-maison-sans-fil

Le noyau de l’alarme sans fil est appelé la centrale : elle se charge de l’interprétation des données et du contrôle général du système, notamment la détection d’anomalies. Les détecteurs d’intrusion se placent dans les endroits stratégiques et détectent les mouvements et les chocs. Les détecteurs spéciaux quant à eux détectent les fumées ou une inondation. L’alarme sans fil est également composée de la sirène qui émet un son directement en fonction des données de la centrale. Le transmetteur téléphonique est un élément-clé dans la mesure où il vous informe en temps réel des anomalies et autres informations par sms ou appel téléphonique. Partout où vous serez, vous serez prévenu immédiatement des soucis détectés par votre alarme sans fil.

Enfin, les accessoires de l’alarme sans fil sont les claviers, les télécommandes et les badges conçus pour commander tout le système d’alarme, de son activation à toute sa manipulation.

contrat euro croissance

Des contrats tout neufs en assurance vie euro croissance

contrat euro croissance


Trois compagnies se lancent dans les nouveaux contrats euro croissance

Depuis la loi de finance rectificative de 2013, en vigueur au 1er janvier 2014, les fonds euro croissance sont mis à disposition des compagnies d’assurance commercialisant des contrats d’assurance-vie, afin de diversifier plus encore les contrats multisupports pour les investisseurs-épargnants. Les fonds euro croissance se positionnent ainsi entre les fonds en euros, peu risqués, et les fonds en unités de compte, plus dynamiques. Ces fonds ont la particularité d’être investis en fonds euros mais aussi en unités de compte, ce qui permet de garantir le capital investi à la fin de la 8ème année de détention. Ainsi, en combinant un meilleur rendement qu’un fonds en euros traditionnel, avec un taux avoisinant les 3,5%, et un niveau de risque inférieur aux unités de compte, les fonds euro croissance vont séduire beaucoup d’investisseurs. C’est pourquoi trois grandes compagnies d’assurance-vie se sont lancées dans l’aventure et sont en tête pour commercialiser ces nouveaux contrats d’assurance-vie euro croissance.

Generali

Cette compagnie souhaiterait tenter l’expérience parmi les premiers. Pour débuter, uniquement les détenteurs de contrats Himalia auraient la possibilité de réallouer leur capital vers des fonds euro croissance à partir du mois de novembre 2014. Les assurés auraient maintenant le choix entre les supports classiques des fonds en euros et des fonds en unités de compte, ajoutés des nouveaux fonds euro croissance. Pour ce qui est des autres contrats ou des nouveaux contrats, les investisseurs devront attendre d’ici juin 2015

Cardif (BNP Paribas)

Il se servirait de son contrat Cardif multiplus perspective pour lancer un contrat euro croissance. Le fonds euro croissance serait alors une réplique de leur fonds euro diversifié, avec les mêmes options mais un meilleur rendement. Ceci devrait être mis en place dès le début de l’année 2015. .

A partir de 2015, AG2R LA MONDIALE devrait également commercialiser son contrat euro croissance, se devant de garder sa position dans l’innovation financière.

La bonne nouvelle se trouve chez ceux qui ont déjà souscrit à une assurance-vie et qui souhaiteraient arbitrer vers un fonds euro croissance : ils ne perdront en aucun cas leur antériorité fiscale lors de la réallocation. Cependant, ce « troisième pilier » euro croissance de l’assurance-vie connaît des réticences chez certaines compagnies, comme APICIL qui pense que l’intérêt du client est amoindri à travers ces nouveaux contrats, en contrepartie des assureurs eux-mêmes. Les autres compagnies attendront la deuxième vague et les premiers retours pour se lancer semble-t-il.

source : eurocroissance.net

E-liquides vitaminés

Une fois que vous avez adopté la cigarette électronique, vous devez choisir l’e-liquide qui vous convient. Vous trouverez une multitude de parfums sur le marché, allant des arômes de tabac traditionnel à ceux à base de fruits. Dernièrement, certains fabricants ont lancé une nouvelle tendance : les e-liquides vitaminés.

Les apports des vitamines contenues dans les e-liquides

Dans le but d’attirer plus d’adeptes, certaines marques d’e-cigarettes innovent leurs produits en ajoutant de la vitamine A, B ou E, des antioxydants dans leur e-liquide. En effet, les fruits utilisés en tant qu’arôme contiennent ces substances. Pourtant, un journaliste et un chimiste, tous les deux américains, ont effectué des recherches sur le sujet. D’après les résultats qu’ils ont obtenus, la quantité de vitamine renfermée dans ces e-liquides en question est trop faible pour agir sur l’organisme. Vous ne ferez donc pas le plein d’énergie et vous n’augmenterez pas votre résistance aux bactéries en vapotant ce type d’e-liquide francais. Si c’est ce que vous désirez, préférez avaler les habituels comprimés. Il est possible qu’il s’agisse seulement d’une sorte de coup de pub pour attirer les amateurs de la fumette.

Optez pour les e-liquides de qualité

Les e-liquides vitaminés ne séduisent pas beaucoup de monde en France et se font ainsi rares. Si vous venez tout juste de commencer à vapoter ou que vous êtes à la recherche de novelles saveurs, préférez les classiques fabriqués par des marques reconnues en France ou dans les autres pays. Les parfums les plus prisés sont bien évidemment ceux à bases de tabac. Parfaits pour les personnes qui souhaitent retrouver la saveur des cigarettes traditionnelles. Après, viennent les saveurs dites « naturelles » telles que la menthe oui le thé vert. Mais vous disposez également des e-liquides fruités dont les plus populaires sont la pomme ainsi que les fruits rouges (grenadine, fraise ou encore framboise).

Le tapis d’escalade pour équiper les salles de sport

La confection d’équipements sportifs en mousse est au cœur de notre profession. Le tapis d’escalade fait partie des produits les plus maîtrisés de notre activité dans le milieu des équipements sportifs. Les productions CONTEXT’ sont certifiées conformes aux normes pour les surfaces de réception de pans et blocs et pour les tapis de réception de SAE (structure artificielle d’escalade).

Les tapis d’escalade étant étudiés pour offrir une surface de réception lors de la pratique de l’escalade, nous avons les compétences nécessaires à la confection d’équipements personnalisés et adaptés à vos besoins réels. Ainsi, nous pouvons vous proposer des découpes spécifiques, des tapis standards, des accessoires et bien d’autres produits encore

Faites confiance à CONTEXT ‘ pour des tapis d’escalade de qualité 

 

Aujourd’hui, nous mettons un point d’honneur à développer notre activité dans le milieu des équipements sportifs, notamment dans les tapis d’escalade. Nous partageons notre expérience de fabricant avec les équipementiers sportifs afin de répondre aux problématiques rencontrées et d’y apporter des solutions. Ainsi, les risques liés à la pratique de l’escalade nous ont amené à produire des équipements de qualité conformes aux normes en vigueur.

Nos fabrications sont attestées NF P 90311 et NF P 90312 pour garantir la sécurité des utilisateurs, nos matières sont présentes dans de nombreux sports et notre outil de production nous permet de travailler dans des conditions optimisées. Il est important de souligner que notre fabrication est 100% française, cousue dans nos ateliers, et que nous vous offrons un rendu personnalisé tant au niveau des formes et des matières que des couleurs.

Vous avez un projet de réalisation ? N’hésitez pas à nous consulter !